le corps
Un peu d'histoire

Un peu d'histoire

Les termes « eaux et forêts » apparaissent dans une ordonnance de Philippe-Auguste en 1212 et une ordonnance de Philippe le Bel de 1291 définissant le rôle des « maîtres des eaux et forêts » qui deviendront plus tard « ingénieurs ». 

Le corps des ponts et chaussées a été créé par le Régent en 1716 ; l’école des ponts et chaussées a été fondée par Daniel-Charles Trudaine et Jean-Rodolphe Perronet en 1747 : c’est la plus ancienne école d’ingénieurs au monde.

Le corps des ponts et chaussées et le corps des ingénieurs du génie rural, des eaux et des forêts étaient déjà le résultat de plusieurs fusions au cours de leur histoire. Plus récemment, en 2002, les ingénieurs des ponts et chaussées ont fusionné avec les ingénieurs de l’aviation civile, de la météorologie et les ingénieurs géographes, regroupant ainsi le corps d’ingénieurs recrutant au sein de l’école polytechnique, et exerçant alors principalement au sein de l’ancien ministère de l’équipement. La même année, les ingénieurs du génie rural, des eaux et des forêts ont fusionné avec les ingénieurs d’agronomie, procédant ainsi au même type de rapprochement pour ces deux corps du ministère de l’agriculture. En 2008, la fusion des deux corps a été décidée par le gouvernement afin de favoriser le rapprochement des cultures et des savoir-faire dans les domaines du développement durable et de l’aménagement des territoires urbains et ruraux.